mercredi 7 août 2019

Fête du Double Sept Qīxī 七夕

Cette Fête des amoureux repose sur la légende du Bouvier et de la Tisserande.

Un jeune bouvier (牛郎) rencontre sur son chemin sept sœurs fées se baignant dans un lac. Encouragé par  le bœuf  taquin, il vole leurs vêtements et attend de voir ce qui va se passer. Les fées choisissent la plus jeune et la plus belle d'entre elles (織女), la tisserande, pour récupérer leurs vêtements. Mais comme le bouvier la voit toute nue, elle doit accepter de l'épouser. Ils vivent heureux ensemble et ont deux enfants. Mais la déesse des cieux découvre qu'un simple mortel a épousé une fée. Furieuse, la déesse grave une large rivière pour séparer éternellement les deux amoureux, formant ainsi la Voie lactée séparant les étoiles Altaïr (Bouvier) et Véga (Tisserande).

Mais une fois par an, toutes les pies du monde prennent pitié d'eux et volent vers le ciel afin de former un pont (鵲橋) dans la constellation du Cygne, permettant aux amoureux de se rejoindre pour une unique nuit, la septième nuit du septième mois.

Qīxī (七夕, la nuit du septième mois ) ou qǐqiǎo jié (乞巧节, La Fête où les jeunes filles montrent leurs compétences domestiques), appelée parfois la Saint-Valentin chinoise (七夕情人节, qīxī qíngrén jié, festival des amoureux la nuit du septième mois), tombe le septième jour du septième mois lunaire du calendrier chinois. Elle est donc également connue sous le nom de jour du double sept. (source : Wikipedia)

七夕节: 牛郎织女每年农历七月七日见面一次,被分隔于银河的两边

Pour voir les étoiles dans le ciel, cherchez le triangle de l'été par temps clair

Wide-field view of the Summer Triangle

Source: NASA, ESA Credit : A. Fujii [Public domain], via Wikimedia Commons

jeudi 11 juillet 2019

le thé, l'été et si on changeait ?

Chaque changement de saison entraîne des changements dans notre vie. On part en vacances ou l'on reprend le travail, autour de nous la nature change...

Et si on en profitait pour porter attention au thé que l'on boit ?

Le thé, est-ce cette boisson chaude qu'on ingurgite rapidement ou distraitement en surfant sur les réseaux sociaux Facebook, Snapchat, Instagram...?
Ou bien, est-ce l'occasion de se recentrer et de se concentrer sur ses sensations ? L'occasion de se relier à son corps, de prendre du temps pour soi et de se faire du bien en dégustant un thé de qualité en pleine conscience du moment présent.

Dans ce monde saturé d'informations diverses alors que les publicitaires cherchent à capturer notre attention afin de nous vendre des choses dont nous n'avons pas réellement besoin, il est important de reprendre le contrôle de son attention et de se ménager des moments calmes.
Quoi de mieux qu'un bon thé pour cela ?

D'abord, choisir un endroit calme, une place sûre et se réserver quelques minutes pour soi.
Faire bouillir de l'eau. Notre corps est composé  d'eau en grande partie, quelle est la qualité de l'eau que nous utilisons ? Avec quoi alimentons-nous notre corps ?

Choisir de belles feuilles de thé. Examiner leur aspect. Penser à toutes les personnes qui ont permis qu'elles arrivent dans vos mains, c'est l'occasion d'exprimer de la gratitude pour toutes celles et ceux qui ont rendu ce miracle possible. Ces personnes qui prolongent un art ancestral et dont le résultat nous est parvenu malgré les obstacles de l'histoire et de la géographie.

Choisir sa théière, terre ou porcelaine ou verre... Se souvenir des bons moments passés en sa compagnie. Observer tout le savoir-faire des artisans qui ont fait un objet de haute technologie ou chaque partie a sa fonction essentielle au but poursuivi : préparer le meilleur thé possible.

Rincer rapidement le thé, chauffer les tasses et le pot de justice avec l'eau de rinçage.
Infuser le thé, voir les feuilles tournoyer dans la théière lorsque l'on verse l'eau.
Contrôler le temps d'infusion. Les chinois n'utilisent pas de chronomètre, le temps d'infusion est indicatif et dépend de l'humeur du jour, des besoins du corps et des circonstances.
Verser le thé dans le pot de justice puis dans les tasses, observer la couleur, écouter le doux bruit du thé qu'on verse, sentir l'arôme, patienter juste le temps nécessaire pour atteindre la température idéale de dégustation. Renouer avec les sensation que l'on aime.

Boire le thé. Observer les sensations dans la bouche et sur la langue. Observer la montée des goûts, les textures...

Faire une pause, respirer calmement et amplement. Répéter les infusions jusqu'à satiété et laisser les feuilles se reposer jusqu'à la prochaine pause thé. Observer son état interne de bien-être, son esprit clair, calme et concentré.

Au cœur de Nancy, 98 rue St Dizier, Lihua Explorateur de Chine est un endroit où l'on trouve du thé et ce qu'il faut pour le préparer. 😋

samedi 13 octobre 2018

Comment mémoriser les caractères chinois : une méthode? [pour apprendre à lire]

Pendant longtemps en France, il y a eu une querelle pour savoir comment les petits français devaient apprendre à lire. Fallait-il utiliser une méthode globale ou s'en tenir au b-a_ba ? Il semble que ce problème est aujourd'hui tranché. On apprend les lettres, les sons, les syllabes et les mots. Ainsi on ne confond pas "boule" et "poule".

Quand on apprend le chinois et particulièrement si l'on souhaite le lire et l'écrire, on peut se trouver un peu perdu au début. Certains élèves passent beaucoup de temps à écrire des caractères chinois. Est-ce une perte de temps ? Pourquoi faut-il écrire les caractères chinois ?
Il faut écrire les sinogrammes parce cela mobilise suffisamment l'attention pour pouvoir mémoriser.
Se souvenir d'un caractère, c'est se souvenir de plusieurs choses très différentes.
Si on écrit au crayon ou au stylo, c'est un ensemble de traits tracés dans un ordre fixé par l'usage. Chaque trait a un nom et l'on peut "épeler" un caractère en nommant la suite des traits qui le composent. Par exemple, "heng shu pie na"  donne 木. (c'est plus facile que "trait horizontal, trait vertical, trait oblique vers la gauche, trait oblique vers la droite" mais seulement une fois que l'on connait les noms des traits de base)

Avec un ordinateur ou un téléphone, on utilise le clavier pour taper "mu" pour avoir 木. (on le choisit dans une liste parmi 木, 慕, 母, 亩, 幕,...).
La langue chinoise moderne s'écrit avec de nombreux mots de deux syllabes. Taper "mu" sur un clavier renvoie à de nombreux caractères différents, mais pour "muqin" Sogou pinyin (ou Google pinyin ou Microsoft pinyin IME) ne propose que deux choix : 母亲 et 木琴. (le dictionnaire Pleco propose trois choix).Comment trouver le mot qui désigne un xylophone ? C'est facile car le xylophone est en bois 木 donc si on sait que xylophone se dit "muqin" et qu'on repère le bois dans le mot, il n'y a pas d’ambiguïté. C'est pourquoi, il est parfois plus rapide de taper un mot de deux caractères et d'effacer ensuite le deuxième caractère plutôt que de chercher le premier caractère seul dans une longue liste de caractères homophones. Dans la langue parlée, c'est par les tons qu'on fait la différences,  mu4qin2 et mu3qin1 ne sonnent pas pareil. Pour plus de facilité, on ne tape pas les tons lorsqu'on saisit du chinois sur un ordinateur.

Taper du chinois avec un ordinateur, saurez-vous trouver le mot "xylophone" .
Notez que Microsoft Pinyin Input propose des mots qui se prononcent "muqing" aussi bien que "muqin". Si vous ne souhaitez pas que cela arrive, il faut décocher la case "Enable fuzzy pinyin" dans les options.

Quand on est débutant, on pense parfois que chaque caractère a une seule prononciation. Or, il n'en est rien. En simplifiant, la prononciation d'un caractère c'est trois éléments : initiale+finale+ton.
Parfois un des trois éléments change en fonction de l'utilisation du caractère, parfois seul le ton change, parfois le changement concerne l'initiale ou la finale, parfois encore  toute la prononciation change. Par exemple, 木 se prononce mu4. Mais 行 se prononce háng dans 银行 et xíng dans 行李.
C'est pourquoi, apprendre un caractère, c'est aussi apprendre sa ou ses prononciations différentes en fonction du contexte. C'est pourquoi, il vaut mieux rencontrer les caractères nouveaux dans le contexte d'une phrase plutôt que de les envisager de manière isolée.

mardi 9 octobre 2018

Stages intensifs de langue chinoise à l'Institut Confucius

L'Institut Confucius a le plaisir de vous informer d'une nouvelle session de stages intensifs pendant les vacances de la Toussaint.

Il s'agit d'une formule intensive où, durant les vacances d'Octobre, vous avez la possibilité de vous initier et ou d'approfondir vos connaissances en langue chinoise et à sa culture par le biais d’une semaine de cours soit un total de 15 heures (sous réserve d’un nombre suffisant d’inscrits).

Les cours ont lieu du Lundi 22 au Vendredi 26 octobre 2018:
- Initiation : De 09h05 à 12h05
- Perfectionnement : De 13h30 à 16h30

Le tarif pour cette formule est de 135€ pour le grand public ou 75€ pour les étudiants + 15€ de frais d'adhésion à l'Institut Confucius.
(réglable par chèque uniquement à l'ordre de l'agent comptable de l'Université de Lorraine).

La date limite des inscriptions est fixée au 12 octobre 2018.
 
 

vendredi 21 septembre 2018

mardi 18 septembre 2018

Chinois ancien et chinois moderne

Pour un francophone lire un texte du XXe siècle ne pose pas de problème. Un texte publié avant 1900, ça dépend de la période et par qui il a été écrit. Rabelais est difficile à lire dans le texte d'origine. Montaigne écrivait au XVIe siècle. C'est encore lisible, mais si on veut remonter plus loin et lire des textes plus ancien, il faut recourir à la traduction en français contemporain.
Bai Juyi (772-846) [白居易] est un célèbre poète de la dynastie Tang (618-907)[唐].
Peut-on lire ses poèmes aujourd'hui, plus de mille ans après leur écriture ? Prenons un exemple :
赋得古原草送别(唐)白居易
离离原上草,一岁一枯荣。野火烧不尽,春风吹又生。
远 芳侵古道,晴翠接荒城。又送王孙去,萋萋满别情。
Vous me direz peut-être que ce sont des caractères simplifiés et que le poème n'était pas écrit ainsi. Le voici donc en caractères traditionnels :
賦得古原草送別   白居易
離離原上草,一一枯。野火,春吹又生。
芳侵古道,晴翠接荒城。又送王去,萋萋滿別情。
Les caractères surlignés sont ceux qui ont été simplifiés, quand on écrit à la main, c'est moins facile et surtout plus long d'écrire les caractères traditionnels, mais on les choisit souvent pour la calligraphie. 
Pour comprendre ce poème les jeunes Chinois ont dans leurs livres, des notes et une traduction en chinois courant[白话译文]. Voici donc la traduction en chinois courant:
原野上长满茂盛的青草,年年岁岁枯萎了又苍翠。
原野上的大火无法烧尽,春风一吹它又生机勃发。
芳草的馨香弥漫着古道,阳光照耀下碧绿连荒城。
又送游子远行踏上古道,满怀离情望着萋萋芳草。
Les lycéens chinois ont besoin de cette traduction pour comprendre le poème. On remarque qu'il y a deux fois plus de caractères. En chinois ancien, beaucoup de mots n'ont qu'un caractère et en chinois moderne les mots de deux caractères sont très fréquents. C'est pourquoi, il vaut mieux penser qu'un caractère représente une syllabe dont le sens et la prononciation dépendent du contexte. Penser qu'un caractère représente un mot dont la prononciation est fixée indépendamment du contexte est une illusion, c'est pourquoi il est préférable d'apprendre les mots dans un contexte plutôt que des listes de vocabulaire hors contexte.

Si l'on veut recopier le poème, comment faire ?
En pinyin, on tape "liliyuanshangcao" et on obtient 离离原上草. Dans Sogou, on tape "llysc" (qui correspond à la première lettre de chaque syllabe en pinyin) et on obtient en deuxième choix :
 离离原上草,一岁一枯荣。 野火烧不尽,春风吹又生。 远芳侵古道,晴翠接荒城。 又送王孙去,萋萋满别情。
Si on tape en double pinyin, on obtient le même résultat en tapant "liliyruhck".
C'est assez incroyable que dans les années 80, certaines personnes pensaient qu'on devrait abandonner les caractères chinois et écrire exclusivement en pinyin à cause des ordinateurs. Or une simple pression du les touches Ctrl+Shift+F, permet d'obtenir le même résultat en caractères traditionnels 離離原上草一歲一枯榮
C'est pourquoi, je pense que les caractères chinois ne seront pas simplifiés davantage.
Pour écrire à la main, le premier caractère (19 traits dans la version traditionelle)  :
On voit que c'est plus facile à écrire sans la partie bleue de droite qui représente un oiseau à queue courte (8 traits de moins pour le caractère simplifié). 
Pour explorer les autres caractères, vous pouvez utiliser Pleco ou Mdbg.net ou votre application ou dictionnaire favoris.

Pour finir, une traduction de ce poème par François Cheng :

Herbes tendres à travers la plaine,
Chaque année se fanent et repoussent.
Les feux sauvages n'en viennent à bout,
Au souffle du printemps, elles renaissent.

De leurs senteurs, parfument l'antique voie,
Gerbes d’émeraude dans les ruines anciennes.
Agitées, et frémissantes de nostalgie,
Elles disent adieu au seigneur qui s'en va.  

Source de la traduction:  Poésie Chinoise, François Cheng, Fabienne Verdier (Illustrateur), ISBN : 2226112375, Éditeur : Albin Michel (01/04/2000)
 









 

vendredi 27 juillet 2018

Taichi forme 42

Un ami est rentré récemment de Wuhan en Chine. Il a pratiqué le Taijiquan 太极拳 (qu'on note parfois en France Taïchi Chuan), et précisement la forme 42 mixte (四十二式分别为).
La forme 42 a été créée en 1989. Il s'agit d'une "forme mixte" créée par un groupe d'experts représentant les 5 styles majeurs (Yang, Chen, Wu, Wu-Hao, Sun) sous la direction de Maître Li Deyin.


1 Ouverture qi shì 起势 Commencing form
2 Saisir la queue de l'oiseau, à droite yòu lan què wei 右揽雀尾 Grasp the peacock's tail (right)
3 Simple fouet à gauche zuo dan bian 左单鞭 Single whip (left)
4 Lever les mains tí shou 提手 Raise hands
5 La grue blanche déploie ses ailes bái hè liàng chì 白鹤亮翅 White crane spreads its wings
6 Brosser le genou lou xi ào bù 搂膝拗步 Brush knee and twist step on both sides
7 Donner un coup de poing revers pie shen chuí 撇身捶 Parry and punch
8 Tirer, puis presser lu ji shì 捋挤势 Deflect and press on both sides
9 Avancer et coup de poing jìn bù ban lán chuí 进步搬拦捶 Parry and push
10 Fermeture apparente rú feng sì bì 如封似闭 Apparent close
11 Ouvrir, puis fermer les mains kai hé shou 开合手 Open and close hands
12 Simple fouet à droite yòu dan bian 右单鞭 Single whip (right)
13 Poing sous le coude zhou di chuí 肘底捶 Punch under elbow
14 Tourner et pousser avec les mains zhuan shen tui zhang 转身推掌 Turn body and push palm on both sides
15 La fille de jade tisse et lance la navette yù nu chuan suo 玉女穿梭 Fair lady works the shuttles on both sides
16 Donner un coup de talon à droite, puis à gauche yòu zuo deng jiao 右左蹬脚 Kick with heel on both sides
17 Coup de poing couvert par la main yan shou gong chuí 掩手肱捶 Cover hands and punch
18 Séparer la crinière du cheval ye ma fen zong 野马分鬃 Part the wild horse's mane on both sides
19 Mouvoir les mains comme des nuages yún shou 云手 Wave hands like clouds
20 Sur un pied, frapper le tigre dú lì da hu 独立打虎 Step back and beat the tiger
21 Donner un coup de pied pointé à droite yòu fen jiao 右分脚 Separate legs (right)
22 Frapper les oreilles du tigre shuang feng guàn er 双峰贯耳 Strike opponent's ears with both fists
23 Donner un coup de pied pointé à gauche zuo fen jiao 左分脚 Separate legs (left)
24 Tourner et frapper avec le pied zhuan shen pai jiao 转身拍脚 Turn body and slap foot
25 Avancer d'un pas et donner un coup de poing vers le bas jìn bù zai chuí 进步栽捶 Step forward and punch downward
26 Vol oblique xié fei shì 斜飞势 Oblique flying
27 Simple fouet, puis descendre en position du serpent dan bian xià shì 单鞭下势 Snake creeps to the right
28 Le coq d'or se tient sur une patte jin ji dú lì 金鸡独立 Golden rooster stands on one leg (right and left)
29 Reculer et transpercer avec la main tuì bù chuan zhang 退步穿掌 Step back and thrust palm
30 En position du pas vide, presser vers le bas avec la paume xu bù ya zhang 虚步压掌 Press palm in empty stance
31 Sur un pied, parer vers le haut dú lì tuo zhang 独立托掌 Hold palm up and stand on one leg
32 Donner un coup d'épaule en position du cavalier ma bù kào 马步靠 Lean with body in horse stance
33 Tourner, puis bloquer vers le bas zhuan shen dà lu 转身大捋 Turn body for large roll back
34 En position du pas assis, saisir et frapper xie bù qín da 歇步擒打 Grab and punch in resting step
35 Transpercer en position du serpent chuan zhang xià shì 穿掌下势 Thread palm and push down
36 Avancer et former les 7 étoiles shàng bù qi xing 上步七星 Step forward to seven-star posture
37 Reculer et chevaucher le tigre tuì bù kuà hu 退步跨虎 Mount the tiger and stand on one leg
38 Tourner et balayer le lotus zhuan shen bai lián 转身摆莲脚 Turn body with lotus kick
39 Bander l'arc et tirer sur le tigre wan gong shè hu 弯弓射虎 Bend the bow to shoot the tiger
40 Saisir la queue de l'oiseau, à gauche zuo lan què wei 左揽雀尾 Grasp the peacock's tail (left)
41 Croiser les mains shí zì shou 十字手 Cross hands
42 Fermeture shou shì 收势 Closing form


Voici, une vidéo qui présente cette forme :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...