mercredi 29 novembre 2017

Boshiamy: une méthode pour écrire vite et bien ?


Liu Chung-tz'u (劉重次) a inventé une méthode [payante] pour écrire du chinois [caractères traditionnels et simplifiés] avec un ordinateur. Cette méthode est différente du pinyin ou de zhuyin. Elle permet aux dactylos les plus performants, de taper jusqu'à 200 caractères par minutes. Ce qui peut nous intéresser dans cette méthode n'est pas tant l'efficacité de la méthode pour une personne dont le chinois est la langue maternelle, mais plutôt le fait que les principes utilisés dans cette méthode peuvent aider une personne qui s'intéresse à la langue chinoise à mémoriser plus facilement certains caractères.


Lorsque nous avons appris à lire et à écrire, nous avons associé des traits à des lettres, des lettres à des sons, des sons à des mots et pour finir des mots à un sens dépendant du contexte.
Tout ce travail que notre cerveau a déjà effectué dans notre enfance doit être réutilisé lorsque nous apprenons le chinois. Nous ne pouvons simplement pas nous contenter de recopier "bêtement" les caractères chinois un grand nombre de fois et espérer que cela aura le même effet que sur les petits enfants chinois car un cerveau déjà structuré fonctionne différemment d'un cerveau en construction.

Supposons que notre cerveau classe les éléments du langage écrit en trois catégories :
  1. La forme écrite d'un signe
  2. Le son associé à un signe
  3. La signification associée à un signe
Supposons que nous savons notre alphabet.
Nous pouvons classer les radicaux dans une de ces trois catégories de manière alphabétique (environ 300 radicaux pour écrire des milliers de caractères chinois [environ 2700 caractères pour un chinois en fin de lycée à Taïwan]).

Voici quelques exemples qui présentent le fonctionnement de la méthode Boshiamy: 
  1. Basé sur la forme 哈 (O, A, O), 命 (A, O, P), and 州 (Y, Y, Y).
  2. Basé sur le son 粉 (M, B, D)  avec M pour 米 (mǐ), B pour 八 (bā), et D pour 刀 (dāo).
  3. Basé sur le son de la lettre prononcée à l'anglaise E pour 一 (yī) , R pour 二 (èr), C pour 西 (xī).
  4. Basé sur le sens avec un mot anglais T pour 木 (tree) , C pour 車 (car),  C pour 中 (centre).
  5. Basé sur la similarité de forme:  史 ressemble à 中, donc associé à C.
  6. Basé sur une association personnelle du concepteur de la méthode 才 est U, 與 est E, 土 est Y.
On voit qu'une même lettre renvoie à plusieurs radicaux et qu'une même combinaison de lettres renvoie potentiellement à plusieurs caractères, dans ce cas on ajoute une lettre pour les différencier.
 Par exemple, 中 et 史 correspondent tous les deux à  C et les lettres  I et X sont ajoutées pour différencier les caractères : codes CI pour 中 et CX pour 史. Les caractères très fréquent ne sont codés que par une seule lettre (comme en pinyin et wubi) et parfois deux. On peut utiliser jusqu'à 5 lettres pour coder un caractère. Les radicaux sont nommés dans l'ordre gauche - droite et haut - bas (sens de lecture de l'oeil).

Il est intéressant de noter que des gens ont pensé à utiliser cette méthode pour aider les mal-voyants à écrire du chinois. Lien pour lire l'article. Parce qu'un méthode purement phonétique donne parfois beaucoup de caractères qui ont la même prononciation et les fautes de frappes peuvent facilement arriver de ce fait.

Pour utiliser cette méthode, vous devrez apprendre la disposition des touches sur un clavier (QWERTY), apprendre le pinyin (plus de la moitié des radicaux sont classés par son ex. M pour 米 (mǐ), B pour 八 (bā), et D pour 刀 (dāo)). Bien examiner les radicaux qui se ressemblent et voir comment ils sont classés afin de pouvoir mémoriser les codes qui vous permettront d'entrer des caractères en utilisant la méthode Boshiamy. [Il y a aussi les méthodes Smart pinyin, Shuangpin, Wubi qui sont intéressantes à envisager et Cangjie (à HK) ou Zhuyin (à Taïwan) et bien d'autres... qui proviennent du fait que tout le monde ne prononce pas les caractères de la même manière (particularité et langues régionales) et n'a pas la même manière de réfléchir].

Je serai très intéressé de lire les commentaires à ce sujet.  En attendant, je vais aller boire un bon thé de chez Lihua Explorateur de Chine. ;-)






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...